samedi 17 août 2013

Les berges à Bobos !





Promesse électorale du maire de Paris, Bertrand Delanoë : rendre aux Parisiens ce ruban de bord de Seine, qui va du Musée d'Orsay au Musée du quai Branly, inscrit en 1991 au patrimoine mondial de l'UNESCO. Excellente idée à laquelle j’ai adhéré avec enthousiasme dès que le projet a été lancé!  J’y suis donc allé, pour me rendre compte par moi-même du résultat.  35 millions d’investissements plus tard, une somme à laquelle il faut ajouter 5 millions d'euros de frais de fonctionnement chaque année, pour ce montant, on s’attend à être étonné, revenir avec des idées plein la tête et être détendu.
Il faut se frayer un passage parmi la foule, effet nouveauté oblige, les patinettes,  les vélos et les panneaux d’une exposition publicitaire, "Chants de café" par Nescafé,  des images de Reza Deghati qui sont vues et revues… What Else ?

Parmi les aménagements déjà en place, en vrac : un mur d'escalade mini mini,  pour les enfants, un espace pique-nique, des tipis pour que les enfants puissent fêter leurs anniversaires… Un parcours santé sans imagination. Un immense tableau noir avec des craies de couleurs, pour éviter les tags sur les murs ? Des jeux peints au sol, style labyrinthe, sans aucun intérêt... À part les deux femmes plus très jeunes, perchées sur des échasses qui jouaient à la marelle, dont une est repartie, vexée,  avec un talon dans la main…  Des tables très frêles avec des jeux d’échecs comme dans tous les parcs internationaux. Un escalier terrasse "L’emmarchement" en face du Musée d’Orsay à 2,5 M qui n’a vraiment pas de belles courbes. Sans oublier les « Mikados » des pièces de bois empilées à même le sol, qui servent de bancs,  très pratiques pour les personnes âgées… Ah oui, une autre grande idée, les "Zzz" qui vous permettent de vous exhiber dans des containers vitrés pour que les passants vous regardent faire la sieste ! Toujours dans des containers, des restaurants qui étaient tous vides avec des serveurs déjà désabusés proposant des sandwichs, soupes chaudes et froides, ou des desserts très simples.  Un jardin flottant avec cinq îles amarrées près du pont de l'Alma, formant cinq ambiances différentes, franchement pas top, mais il faut laisser la nature s’implanter pour se faire une idée définitive. Le Rosa Bonheur sur Seine (une barge), annexe de la guinguette des Buttes-Chaumont, arrivera en décembre. Pour le moment, il faut se contenter de la terrasse «En attendant Rosa…» proposant une carte de boissons et de tapas sur des tables et bancs style la fête de la bière à Munich.  Résultat, c’est un lieu imaginé par des amis bobos  de la mairie de Paris, pour des bobos parisiens qui achètent leur café chez Nescafé (voir plus haut). Il aurait fallu avoir l’idée et l’humilité de faire appel à une équipe d’architectes et de designers de talent,  qui imagine un vrai aménagement digne des bords de Seine. Une promenade pour tous les âges, parisiens ou pas, et pour tous les goûts, avec des idées novatrices. Là, ce n’est que la route existante sans aucune idée directrice forte, avec des containers gris posés de-ci de-là entre des animations sans aucun intérêt et sans végétalisation supplémentaire qui aurait été la bienvenue sur l’asphalte.  Le résultat n’est vraiment pas à la hauteur d’un lieu aussi privilégié et exceptionnel que celui-ci. Des berges à Bobos parisiens. 
Je vous mets le site, pour vous faire une idée. http://lesberges.paris.fr
Cliquez sur le programme du jour (Embarquez pour..., en haut à droite), vous allez bien rigoler...
E.C 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de signer vos messages....
Drop me a line...
Emmanuel.